Qui sommes-nous ?

Fabricants passionnés depuis 2005

La marque Cire et Parfum a été créée en 2015 et reprend l’héritage de la marque Le Jas de Provence qui était située à Roaix (84). Un seul lien entre les deux marques, le fabricant : Thierry Primpier. Cela fait plus de 13 ans que nous créons des bougies et senteurs pour le bien-être de votre intérieur. 

La passion de l’artisanat nous a permis de développer un savoir-faire unique, mêlant des parfums de qualités, des contenants originaux et des cires végétales sans OGM. Depuis toutes ces années, vous nous avez suivis, séduits et convaincus de la qualité de nos produits et nous vous en remercions.

La fabrication d’une bougie est un art

Une bougie n’est pas qu’un simple accessoire de décoration. 
3 étapes sont nécessaires à la fabrication d’une bougie :

La cire

Le choix de la cire est important. On distingue 3 sortes de cires : 
– la cire minérale : celle provenant du pétrole, plus connue sous le nom de paraffine. La paraffine est la cire qui provoque de la fumée lors de sa combustion et de la suie sur le verre.
– la cire animale : la cire d’abeille. Très peu utilisée dans le monde de la bougie, à cause de son prix mais aussi de son léger parfum qui peut altérer le parfum de la bougie.
– la cire végétale : nous utilisons exclusivement les cires de soja, de palme, de coco certifiées sans OGM. Elles se présentent sous forme de paillettes que l’on fait fondre. 

  

Le parfum

Ensuite, le parfum. Tous nos parfums viennent de la capitale française de la parfumerie, la ville de Grasse. Nos parfums sont de haute qualité et respectent les normes IFRA. Nous avons essayé de choisir des parfums qui sentent autant à froid qu’à chaud. Notre parfumeur de Grasse nous suit depuis le début, et c’est grâce à son talent que nous avons pu créer la gamme Eglantine qui se nourrit de l’univers de l’amour et du parfum, un monde sensuel et envoûtant. 



  

Les mèches

Enfin, nos mèches sont calibrées en fonction de chacun de nos contenants afin de brûler le maximum de cire dans le contenant. Car rien de plus énervant que de perdre la moitié de sa bougie à cause d’une mèche sans pied qui se noie dans la cire fondue. De plus, la cire végétale a une température de fusion assez basse (environ 45°C) ce qui permet de ne pas nous brûler en touchant le contenant de la bougie.